Bibi Sakina s.a.

Hazrat Roghayyah (SA)

Selon les différents comptes rendus historiques, entre le 3 et le 13 du mois de Safar se trouve le jour de l'anniversaire du martyre de Bibi Sakina bint al-Hussein (SA) la fille bien-aimée d'Imam Hussain (AS) qui décéda dans la prison de Damas lorsque la famille du prophète fut emprisonnée après les événements de Karbala et détenue dans la prison de Damas.

Le jour d'Achoura ( 10 Muharram), elle donna son Mashk à Hazrat Abbas (AS) pour qu'il lui rapporte de l'eau pour elle et les enfants. Lorsque Hazrat Abbas (AS) alla chercher de l'eau, les enfants se sont réunis autour Bibi Sakina avec leurs petites tasses attendant le retour de celui-ci. Bibi Sakina voulant se rassurer que Abbas(AS) avait trouve de l'eau, vit son pere Imam Hussain (as) porter le drapeau sanglant, elle comprit immédiatement que son oncle Abbas avait été martyrisé.

Sachant que ses pleurs bouleverseraient sa mère, Bibi Sakina (SA) pleurait en silence et rapidement essuyait ses larmes. Dans la prison de Damas, elle regardait le troupeau d'oiseaux qui rentraient dans leurs nids au coucher du soleil et par innocence, elle demanda a Bibi Zainab (SA): "N'allons-nous jamais retourner à la maison comme les oiseaux dans leurs foyers?".
Son martyre

Une nuit, Bibi Sakina (SA) de son sommeil se réveilla soudainement et se mit à la recherche de son père tout en pleurant. Toutes les dames ont essayé de la consoler mais n'arriverent. Elle continuait de pleurer et demanda : «O ma chère tante, où est mon père, j'étais avec mon père il ya quelques minutes, il m'a embrassé et m'a dit: "ma chère Sakina vous serez bientôt avec moi". Mais où es-t'il présentement? "

Quand Bibi Sakina a expliqué son rêve, toutes les dames se mirent à pleurer, et le bruit de leurs pleurs a été entendu par Yazid (LA) de sa cour. il envoya donc un serviteur demander pourquoi pleuraient-elles .

L'agent a été informé que la cause des pleurs est que le père de Bibi Sakina (SA) lui manquait a un tel point qu'elle ne put s'empecher de pleurer. Yazid après avoir été informé de la situation, pour son plaisir sadique, a envoyé la tête d'Imam Hussain (AS) à la prison et lorsque Bibi Sakina réçu la tête de son père, elle l'a tena tres fort dans ses bras tout en pleurant et demanda: qui a martyrisé mon père? Pourquoi sommes-nous rétenus prisonniers?
Avec ses mots et sa douleur, Bibi Sakina (sa) s'était calmée et soudainement il eut un silence dans la cellule, elle s'était rendormie.

Tout le monde pensait que c'était un sommeil temporaire mais, Sakina était allée pour un sommeil permanent. Bibi Zainab a appelé Zain-ul Abideen (AS) pour vérifier l'état de Sakina qu'il croyait évanouit. Lorsque l'Imam (as) contrôla l'etat de sa sœur, il remarqua qu'elle avait cessé de respirer.
l`Enterrement

Bibi Sakina (sa) a été enterrée dans le meme donjon. Bibi Zainab (SA) gardait le silence pendant que l'imam Zain-ul Abideen creusait une tombe pour sa sœur dans le donjon. Ses vêtements avaient été brûlés en partie à Kerbala et des blessures avaient entremêlé sa chair. Par conséquent, elle fut enterré dans ce même état (les vêtements déchirés) dans le Donjon de la Syrie.

Lorsque le moment fut venu, et ils furent libérés de la prison. Bibi Rubab (mère de Bibi Sakina) se rendit à la tombe de sa fille bien-aimée (SA), posa sa joue sur sa tombe et cria : «parles-moi Sakina, dis-moi seulement un mot, mon enfant, parles-moi ".

Quelques siècles après l'enterrement de Bibi Sakina (SA), un homme pieux de Damas a été informé dans son rêve que de l'eau souterraine avait pénétré dans la tombe de cette jeune princesse Hachimite (SA). Dès la confirmation effective de cette information, le corps de Bibi Sakina a été déterré puis enterré a nouveau dans un sanctuaire près du palais de Yazeed (La) et c'est là qu'elle repose aujourd'hui. Son corps était dans le meme état que la premiere fois qu'elle avait été enterrée.

Il était son père, l'Imam Hussain (AS) qui fut brutalement martyrisé à Kerbala. Il était son petit frère Ali Asghar (AS) qui fut martyrisé par une flèche lancée qui transpersa son cou. Il était son oncle Abbas (as) qui avait les deux bras coupés. C'est elle qui a passé ses derniers jours dans un cachot, la petite princesse de l'Imam Hussain (AS) la seule personne à ne jamais faire sortir de ce donjon désolable. Elle a été Bibi Sakina (sa), la jeune princesse hachémite.

A cette occasion de deuil dans la famille du prophète Mahomet (p), nous adressons nos condoléances au Prophète Muhammad, sa famille (Ahlul Bayt) (AS) et à notre 12e Imam (ajtf). Espérons que la malédiction d'Allah soit sur ceux qui ont infligé des douleurs au Prophète et sa sainte famille (AS).


الَسَّلامُ عَلَيْكِ يـا رُقَيَّةَُ بِنْتَ اْلحُسَيْنِ الشَّهيدِ وَرَحْمَةُ اللهِ وَبَرَكاتُهُ، الَسَّلامُ عَلَيْكِ اَيَّتُهَا الصَّغيرَةُ الشَّهيدَةُ، اَلسَّلامُ عَلَيْكِ اَيَّتُهَا الْمَقْهُورَةُ الْمَظْلُومَةُ، اَلسَّلامُ عَلَيْكِ اَيَّتُهَا الْفاضِلَةُ الْرَّشيدَةُ، اَلسَّلامُ عَلَيْكِ اَيَّتُهَا الْجَليلَةُ الْجَميلَةُ، اَلسَّلامُ عَلَيْكِ اَيَّتُهَا الْبَعيدَةُ عَنِ الأَْوْطانِ، اَلسَّلامُ عَلَيْكِ اَيَّتُهَا الأَْسيرَةُ فِى الْبُلْدانِ، اَلسَّلامُ عَلَيْكِ يا مَوْلاتي وَابْنَةَ مَوْلايَ، وَسَيِّدَتي وَابْنَةَ سَيِّدي وَرَحْمَةُ اللهِ وَبَرَكاتُهُ، فَلَعَنَ اللهُ مَنْ جَحَدَكِ، وَلَعَنَ اللهُ مَنْ ظَلَمَكِ، وَلَعَنَ اللهُ مَنْ ضَرَبَكِ، وَلَعَنَ اللهُ مَنْ لَمْ يَعْرِفْ حَقَّكِ، وَلَعَنَ اللهُ اَعْداءَ آلِ مُحَمَّد، مِنَ الْجِنِّ وَالاِْنْسِ، مِنَ الأَْوَّلينَ وَالاْخِرينَ

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Quran Explorer - Interactive Audio Recitations & Translations

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×