Karbala : pardon et tolérance par excellence:

Karbala : pardon et tolérance par excellence:

Le pardon et la tolérance sont une valeur qui fait défaut à l'humanité en ce temps.

Le jour de Ashoura, dans l’après-midi, l’imam Houssein (as) ne pouvant  plus se maintenir sur son cheval Zouljanah, était tombé par terre. Puis un long moment de silence s'en est suivi. Personne parmi les ennemis n'a osé s'approcher pour lui apporter le coup fatal. Un ennemi s'est avancé vers lui, mais vite, il a rebroussé chemin car il a été témoin d’une chose incroyable. Il a vu l’imam Houssein (as) murmurer. Il a déduit que celui-ci était sûrement en train de les maudire. Mais ayant tendu l’oreille, il a entendu des paroles extraordinaires et qui ne peuvent provenir que d’une personne extraordinaire. L’imam Houssein (as) faisait une prière pour ses ennemis : « mon Dieu, pardonne mon peuple car ils ne savent pas ce qu’ils font ».

Cette grandeur d'esprit est l'œuvre du maitre de Karbala. Ceci est un enseignement pour tous ceux qui se disent partisans de l’imam Houssein (as). Soyez tolérant ; pardonnez , même s’il s’agit de vos pires ennemis.

L'ultime tolérance qu’a fait preuve l’imam Houssein (as) face à l’armée de Yazid, dirigée par Hour, une armée assoiffée et  au bord de l'épuisement, est un autre exemple de la tolérance. Ainsi, au lieu de profiter de l’occasion et anéantir l’ennemi, l’imam Houssein (as) a apaisé leur soif ; même les animaux ont goûté à la largesse de l’imam (as).
Voyant ce noble comportement, Hour (as) a  changé  de camp. Il s'est présenté devant l’imam Houssen (as), le jour de Ashoura, et a dit: « est-ce que mon repentir pourrait être accepté?
« Oui, avait répondu l’imam Houssen (as). Que Dieu te pardonne. Tu es Hour. Tu es libre dans ce monde et dans le akherat. »

Karbala étant la représentation de l'islam pur et authentique, nous allons citer quelques versets et hadith concernant ce sujet.

Dieu dit dans le saint Quran : « qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimez-vous pas qu'Allah vous pardonne et  Allah est Pardonneur et Miséricordieux! »  24 : 22

« Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux qui dépensent dans l'aisance et dans l'adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui - car Allah aime les bienfaisants » 3: 133 – 134

Notre Saint Prophète (saw) a dit : « Dieu est pardonneur et aime le pardon. »

« Optez pour le pardon, car le pardon ne fait qu'augmenter l'honneur d’une personne, alors pardonnez-vous entre vous. »

L’égalité: la beauté de l’Islam à Karbala

C’est une valeur qui a fait la beauté de l'islam, et surtout, au temps du Saint Prophète (saw).

Nous savons que ses compagnons étaient  de diverses origines, il y avait Bilal l'africain, Sohayb le romain, Salman le perse et beaucoup d'autres.
Il y avait aussi des gens d'origine noble et d'autres d'esclaves affranchis.
Et la beauté dans tout cela, c'est qu'ils étaient égaux comme les dents du peigne.
Notre Saint Prophète (saw) dit: « les gens sont égaux comme le sont les dents du peigne. Aucun mérite de l'arabe sur le non arabe, ni du blanc sur le noir. »

Les gens dans leurs diversités sont comme les couleurs d'un tableau, chaque couleur a son mérite et son importance.

A Karbala, qui est le miroir du vrai islam, on trouve aussi cette notion d'égalité.
Ainsi, des gens de diverses origines, arabe, africain, turc et de différentes positions sociales, nobles et serviteurs, tous ensembles dans la parfaite égalité reflétaient le vrai visage de l'islam.


Ils étaient une dizaine de serviteurs à recevoir l’honneur du shahadat,  nous allons  citer deux personnalités d'entre eux :

Aslam le turc :
- Aslam ibné Amrou, d'origine turc qui avait servi l'imam Houssen (as) une dizaine d'années était présent à Karbala. Après avoir eu l'autorisation, il a combattu  l'ennemi avec bravoure. Quelque temps après, il est tombé de son cheval et l'imam Houssen (as) s'est précipité vers lui, l'a pris dans ses bras et il a mis sa joue contre la sienne, les larmes aux yeux. Aslam a ouvert ses yeux et de tout sourire  a dit en voyant l'imam : « qui suis-je pour que le fils du Prophète (saw) mette sa joue contre la mienne ? »

John l’africain :
- L'autre exemple est celui de John, qui était d'origine africaine et qui a servi janabé Abou Zar. Après la mort de ce dernier, il a servi l'imam Hassan (as), puis l'imam Houssen (as). Quand John tomba par terre, l'imam (as) s'est précipité vers lui et a dit: « mon Dieu, illumine son visage, parfume son odeur et ressuscite-le avec Mohammad (saw) et sa famille. »

L'imam (as) a agi avec ses serviteurs, de la même manière qu'avec son fils Ali Akbar. Ceci montre qu'ils étaient tous égaux aux yeux de l'imam (as).
Karbala est sacré pour chaque goutte de sang de ses martyrs, sans distinction de race ni de classe. Et quand nous les pleurons, nous les pleurons tous, sans distinction.

Comme conclusion disons qu'il n'y a pas de place pour les racistes et les discriminateurs dans  l'arche de l’imam Houssen (as).

Et pour clore, méditons sur ce verset : «  Ô hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur." 49: 13

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Quran Explorer - Interactive Audio Recitations & Translations

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site