Sermon Imam Ali (paix) sur le Coran

Le sermon du Maitre des croyants Imam Ali Ibn Abi Talib(as) sur le Coran.

  « Dieu l’envoya (le Messager saww) après une période où les prophètes ne faisaient plus apparitions, où les nations croupissaient dans la léthargie, où toutes lois étaient violées. Il confirma aux hommes ce qu’il détenait et leur communiqua la lumière à suivre. Tel est le Coran, faites-le parler, il ne parlera pas, mais c’est moi qui va vous en parler (nous en sommes les interprétateurs véridiques), Sachez qu’il y a dedans  la science de l’avenir, et le récit du passé. Il est remède de vos maux et le lien qui vous unit. (Puis imam(as) parla du Saint Coran sous l’appellation « LE LIVRE » et a dit :)

Et Dieu révéla le Livre comme lumière dont les flambeaux ne sauraient s’éteindre. Lampe dont l’incandescence ne saurait s’arrêter, océan dont nul ne peut atteindre les fonds, guide sûr, clarté qui ne trompe jamais, discernement dont ses preuves ne diminuent jamais, exposé de toute chose dont sa base ne s’écroule point,  remède dont il ne faut craindre aucune réaction. Force dont ses alliés ne connaîtront pas de défaite, vérité dont celui qui demande assistance ne sera jamais déçu. Trésor de la foi et son centre, source et océan de la science, jardin de l’équité(justice) et ruissèlement de ses cours d’eau, foyer et fondement de l’islam, fleuve de la vérité et sa vallée, océan que nul ne peut assécher, source inépuisable, fontaine que ne diminue point les buveurs, refuse que retrouvent toujours les voyageurs, repère qui n’échappe point aux regards de ceux qui prennent la route, colline que ne peut dépasser(arriver en son sommet) ceux qui voudront l’atteindre. ALLAH l’a fait pour désaltérer la soif des savants, printemps pour les cœurs des jurisconsultes(docteur en lois islamique), large chemin pour les vertueux, remède dont il n’y a plus de maux après lui, lumière qui écarte toute obscurité, l’anse(corde) solide, forteresse inexpugnable, il est force pour qui s’y soumet, et source de paix pour ce qui y adhère, et guide pour qui s’y confie, justification pour  qui s’y réfère, preuve pour qui s’y reporte,  témoin pour qui s’en sert, triomphe pour qui en argue, soutient pour qui le porte, il élève celui qui y applique, merveille pour qui s’y espère, et cuirasse(protection) pour qui l’endosse, science pour qui comprend, affirmation pour qui entretient, code pour qui juge ». (Source Nahj-ul-balagah)

  « Sachez que ce Coran est vraiment le bon conseil qui ne contient aucune duplicité, le bon guide qui n’égare point, le discours qui ne ment jamais. Personne ne peut se familiariser avec le Coran sans une augmentation d’un coté et une diminution d’un autre .Il bénéficie d’une  consolidation de sa foi et d’une diminution de son aveuglement. Sachez aussi qu’après le Coran, il n’y a nul besoin de guide. Personne ne peut se passer du Coran. Utilisez-le comme remède à vos maux et aidez vous en dans vos difficultés. Il recèle la guérison des pires des maux, à savoir : la mécréance et l’hypocrisie, la conduite irréfléchie et l’égarement. Demandez à ALLAH par la voie du Coran et dirigez vers lui par son amour. N’utilisez pas le Coran pour demander quelque chose aux créatures, il n’y a rien comme le Coran, pour les adorateurs de Dieu, pour se rapprocher de Lui. Sachez que le Coran est un intercesseur qui agrée les démarches. Il est un discours digne de foi et quiconque verra le Coran le jour du jugement intercéder pour lui, verra cette intercession agrée, et quiconque se trouvera accusé par lui, se verra fatalement incriminé. Une voix proclamera le jour du jugement : « Tout laboureur sera pris par son labeur et la conséquence de ses actes, sauf ceux qui ont labouré selon (l’enseignement )du Coran. Soyez parmi ses laboureurs et ses disciples, apportez ainsi la preuve à Votre Seigneur, obligez votre cœur à suivre les bons conseils, ajustez votre idée sur Coran, et maitrisez pour lui vos passions ». (Source Nahj-ul-balagah)

Comme pour la base de la croyance islamique, où l’être humain doit d’abord mener des réflexions minutieuses et précises avant de croire, concernant le Coran, on a toujours le même devoir avant d’accepter ce livre céleste comme code et constitution venant de Dieu, nous devons mener des recherches pour avoir la certitude que c’est un livre venant de Dieu. « Ne méditent-ils pas sur le Coran ? Ou il y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs ? » (Coran 47-24)

Une fois que nous avons acquis la certitude que ce livre ne peux être que de  Dieu, Le Sage et Le Très Miséricordieux, nous allons étudier en deuxième partie inshallah comment bien utiliser ce remède pour que nous puissions  en tirer le maximum de ses bénéfices et atteindre son but qui est de purifier et  guider l’humanité vers la perfection.

4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Quran Explorer - Interactive Audio Recitations & Translations

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×