Hygiène des mains

1. Introduction Les mains constituent la voie la plus importante de transmission des infections croisées. Des micro-organismes indésirables, parmi lesquels éventuellement des germes multi-résistants, sont indirectement transportés d'un patient à l'autre par l'intermédiaire des mains. La prévention des infections nosocomiales commence donc par l'imposition d'une stricte hygiène des mains. Ceci suppose : la connaissance de la méthode correcte pour se laver et se désinfecter les mains, la motivation des travailleurs hospitaliers au respect de ces recommandations, et la mise à disposition de l'équipement et des produits nécessaires à l'exécution correcte de ces techniques. Il n'y a pas de convention au niveau européen et international concernant les termes désinfection, décontamination et antisepsie. Dans de nombreux pays, on réserve le terme antiseptiques pour des médicaments qui sont utilisés pour désinfecter des tissus vivants et qui, par opposition aux désinfectants, sont réservés à la désinfection de surfaces, díinstruments e.a. Dans les présentes recommandations on utilisera le terme "désinfectants". 2. Flore de la peau Les germes présents sur la peau peuvent être classés en deux groupes: la flore permanente, résidante et la flore transitoire. La flore résidante se développe dans les plis microscopiques de la peau et dans les canaux des glandes sébacées et des follicules pileux. De là, elle se développe vers la surface et se confond à la flore transitoire qui se trouve sur les couches épithéliales superficielles. La virulence de la flore résidante est peu élevée. Elle est rarement à l'origine d'infections, si ce n'est lorsqu'elle est introduite dans le corps lors de procédures invasives telles qu'une intervention chirurgicale, une ponction, un cathétérisme, ... Quelle que soit la méthode utilisée pour le lavage ou la désinfection des mains, la peau des mains n'atteint jamais la stérilité. On peut tout au plus, dans une certaine mesure, limiter le nombre de germes. La flore transitoire comprend, outre cette "émergence" de la flore résidante, également les germes en provenance de personnes et d'objets environnants. La composition de la flore transitoire dépend donc des contacts auxquels la peau est soumise et est, par conséquent, très variable. Cette flore transitoire est la principale cause d'infections croisées. 3. Lavage et desinfection des mains : concept et influence sur la flore 3.1 Lavage des mains Le lavage des mains a pour but de les nettoyer, c'est-à-dire de les débarrasser de toute souillure visible ou invisible. Dans ce cas, une grande partie de la flore transitoire est éliminée en même temps que les souillures. 3.2 Désinfection des mains La désinfection des mains vise un effet bactéricide, cíest-à-dire vise à ce que les micro-organismes (bactéries, virus, champignons, levures) soient détruits. On distingue trois types de désinfection des mains : 3.2.1 La désinfection hygiénique des mains La désinfection hygiénique des mains est effectuée afin de détruire les germes potentiellement pathogènes sur les mains. La désinfection hygiénique des mains tue la flore transitoire dans le délai le plus bref possible (quelques secondes; maximum 2 minutes); un effet secondaire sur la flore résidante est possible mais pas nécessaire. 3.2.2 La désinfection chirurgicale des mains La désinfection chirurgicale des mains constitue la désinfection préopératoire des mains. Cette forme de désinfection des mains détruit la flore transitoire, réduit la flore résidante et en freine le développement. Outre l'effet bactéricide immédiat, cette désinfection des mains vise un effet prolongé de deux à six heures. 3.2.3 La désinfection de base La désinfection de base est appliquée dans certains établissements de soins lorsque le nombre global de germes doit être réduit à un strict minimum. L'utilisation répétée de ce type de désinfection des mains réprime de manière permanente la flore résidante. Outre l'action prolongée, telle qu'obtenue par la désinfection chirurgicale des mains, la désinfection de base repose plus encore sur une action cumulative du désinfectant. 4. Lavage et desinfection des mains : indications 4.1 Lavage des mains Le personnel se lave les mains: à la prise de service, avant de manipuler des matériels propres, après utilisation des toilettes, après s'être mouché. En outre, le personnel soignant se lave les mains: avant d'effectuer des techniques aseptiques, avant et après le contact avec une plaie, avant et après l'ouverture d'un circuit clos (par exemple drainage, perfusion, ...) , entre les soins à différents patients au cours desquels le contact physique est important (par exemple examen clinique, soins d'hygiène, kinésithérapie, ...) , avant les soins à des patients très affaiblis, après avoir ôté les gants. Le lavage des mains peut être remplacé par une désinfection hygiénique des mains si celles-ci ne sont pas souillées. Ceci est une alternative valable: en situation d'urgence, entre les contacts avec des patients différents, là où le lavage des mains n'est pas possible. 4.2 Désinfection des mains 4.2.1 La désinfection hygiénique des mains. Une désinfection hygiénique des mains est nécessaire lorsque les mains sont potentiellement contaminées et lorsque líon ne porte pas de gants, c.-à-d.: après contact avec des liquides biologiques du patient, après contact avec des objets potentiellement souillés par des liquides biologiques du patient, après contact avec un patient contaminé, après contact avec des objets utilisés pour des soins à un patient contaminé. 4.2.2 La désinfection chirurgicale des mains et avant-bras Une désinfection chirurgicale des mains est appliquée : avant toute intervention chirurgicale, avant un accouchement, avant de pratiquer des techniques invasives, telles que la mise en place de cathéters veineux profonds, un prélèvement de biopsies, ... 4.2.3 Désinfection de base Une désinfection de base peut être appliquée dans les unités où une politique d'isolement protecteur est suivie, notamment les unités de néonatologie, les services de transplantation, les services pour brûlés, ... Elle est effectuée lors de l'entrée dans l'unité de soins. 4.3 Le port de gants Le port de gants prévient la transmission de micro-organismes, tant du patient au personnel qu'inversement. Le port de gants est nécessaire : en cas de contact avec les liquides biologiques, en cas de contact avec des objets potentiellement souillés par les liquides biologiques, en cas de contact avec un patient contaminé, en cas de contact avec des objets utilisés durant les soins à un patient contaminé. Des gants non stériles suffisent dans ces cas. Le port de gants stériles est nécessaire si les mains entrent en contact avec des objets stériles, ou dans des conditions aseptiques c.-à-d.: lors d'intervention chirurgicale, lors d'accouchement, lorsque l'on pratique des techniques invasives, telles que la mise en place de cathéters veineux profonds, un prélèvement de biopsies, ... lors de contacts directs avec des tissus stériles tels que plaies. Les gants sont enlevés lors de soins à un même patient après contact avec des liquides biologiques ou des objets qui peuvent être contaminés. Les gants sont enlevés immédiatement après usage, avant tout contact avec des objets ou des surfaces propres ou un contact avec un autre patient. Après avoir enlevé les gants, les mains doivent être lavées systématiquement, notamment pour prévenir une irritation de la peau. 5. Lavage et desinfection des mains : technique Lavage des mains Le lavage des mains se déroule comme suit : régler l'écoulement de líeau pour obtenir un débit modéré, mouiller les mains, prendre une dose de savon liquide dans la paume de la main en poussant sur le levier du distributeur, de préférence au moyen du coude, frotter les mains soigneusement, de sorte que toutes les parties des mains soient touchées (dos de la main, pouces et espaces interdigitaux), et ce durant 10 secondes au minimum, rincer les mains sous l'eau courante, tamponner les mains pour les sécher au moyen d'une serviette à usage unique, fermer le robinet au moyen du coude ou en utilisant la serviette jetable. 5.2 Désinfection des mains 5.2.1 La désinfection hygiénique des mains La désinfection hygiénique des mains est réalisée sur des mains non souillées. La désinfection hygiénique des mains comprend la friction complète des mains, des poignets et éventuellement des avant-bras au moyen d'une importante quantité de désinfectant alcoolique durant le temps de contact nécessaire (minimum 15 secondes). Après la désinfection, on laisse les mains sécher à l'air. 5.2.2 La désinfection chirurgicale des mains La désinfection chirurgicale des mains comprend : la préparation, le lavage et la désinfection des mains, le séchage des mains. Préparation: S'assurer d'abord que les montres et bijoux soient enlevés et que les autres mesures (bonnet, masque) soient prises de manière à ne plus devoir y toucher. Les ongles des mains doivent être coupés courts et être lisses. Le lavage et la désinfection des mains: Deux techniques sont à prendre en considération dans la désinfection chirurgicale des mains: le lavage avec un savon désinfectant ou la friction avec un désinfectant alcoolique. Lors de la désinfection chirurgicale des mains par lavage avec un savon désinfectant les temps de contact sont déterminés en fonction du produit utilisé. Méthode: 1er temps: Mouiller les mains et les avant-bras jusqu'aux coudes. Actionner à cet effet le levier du robinet au moyen du coude et régler l'eau pour obtenir un débit modéré et une température modérée. Prendre le savon désinfectant dans la paume de la main en poussant le levier du distributeur au moyen du coude. Frotter les mains et les avant-bras durant le temps prévu sans ajouter díeau. Veiller à laver toutes les parties des mains. Utiliser une brosse pour les ongles et des espaces interdigitaux. Brosser les ongles soigneusement. Rincer abondamment les mains et les avant-bras en veillant à ce que les mains restent plus haut que les coudes, afin d'éviter que l'eau de rinçage ne reflue sur les mains. 2nd temps: Prendre à nouveau le même savon désinfectant dans la paume de la main en actionnant le levier du distributeur au moyen du coude. Frotter les mains et les avant-bras sans ajouter d'eau durant le temps prescrit. Veiller à laver toutes les parties des mains. Rincer les mains et les avant-bras de la même manière qu précédemment. Lors de la désinfection chirurgicale des mains avec un désinfectant alcoolique on se lave soigneusement les mains et les avant-bras selon la méthode du lavage des mains, suivi du séchage. On procède ensuite à une friction avec une quantité de désinfectant alcoolique telle que mains et avant-bras soient abondamment couverts. Technique abrégée : Lors d'interventions chirurgicales successives, la préparation et la première partie du lavage n'ont pas lieu chaque fois. La deuxième partie est par contre bien d'application et nécessaire. Le séchage des mains: Lors de la désinfection chirurgicale des mains avec un savon désinfectant: Prendre une serviette stérile et sécher en tamponnant une main, en commençant par les doigts, ensuite la paume et enfin l'avant-bras. Jeter la serviette stérile et recommencer de la même manière pour l'autre main et l'avant-bras avec une nouvelle serviette stérile. Lors de la désinfection chirurgicale des mains avec un désinfectant alcoolique: Laisser sécher les mains et avant-bras à líair. 5.2.3 Désinfection de base. La désinfection de base se déroule de manière identique et avec les mêmes produits que la désinfection chirurgicale des mains. Contrairement à la désinfection chirurgicale des mains, le but dans ce cas n'est toutefois pas de maintenir les mains pauvres en germes; c'est pourquoi le séchage des mains peut s'effectuer au moyen de serviettes à usage unique non stériles. 6. Equipements et materiels 6.1 Equipements Dans chaque chambre de patient et dans chaque local où des produits propres ou sales se manipulent, un lave-mains est présent, alimenté en eau courante froide et chaude. Dans chaque local où des soins sont dispensés aux patients, le lave-mains est muni d'un robinet qui peut être actionné sans contact avec les mains (par exemple par le poignet ou le coude, par le genou, par le pied, par un oeil électronique). L'eau ne peut pas provoquer d'éclaboussures lorsqu'elle s'écoule dans le lave-mains. Les distributeurs de savon et de désinfectants sont fixés au mur et délivrent les produits en dose unitaire et à usage unique. Les récipients contenant le savon doivent être jetés après usage ou être nettoyés avant d'être à nouveau remplis. Les distributeurs de serviettes sont fixés au mur et délivrent des serviettes à usage unique. Chacun de ces équipements doit être régulièrement nettoyé. Un sac à déchets à usage unique et de taille suffisante est prévu auprès de chaque lave-mains. Le support pour le sac à déchets est dépourvu de couvercle. 6.2 Eau Pour le lavage des mains et la désinfection chirurgicale des mains, l'eau courante est nécessaire. L'eau de distribution répond aux exigences microbiologiques de l'eau potable et satisfait à tous les types de lavage et de désinfection des mains. 6.3 Savons et désinfectants Pour le lavage des mains, on utilise un savon doux, liquide, bactériologiquement propre à pH neutre ou légèrement acide. Un savon désinfectant ou antiseptique (à base de chlorhexidine, povidone-iodée,Ö) est utilisé pour la désinfection chirurgicale des mains et pour la désinfection de base des mains. Le savon désinfectant est un médicament enregistré qui doit être utilisé selon prescription. Un désinfectant à base díalcool est utilisé pour la désinfection hygiénique ou chirurgicale des mains. Líalcool "désinfectant" (70° díéthanol ou 70° díisopropanol) suffit pour la désinfection hygiénique des mains. Pour la désinfection chirurgicale des mains on utilise une solution alcoolique de chlorure de benzalkonium, chlorhexidine, povidone-iodée. Pour éviter une irritation due à une fréquente utilisation, il est indiqué d'ajouter à l'alcool un produit de protection de la peau (par exemple 1% de glycérine ou 2 gouttes d'huile de silicone par litre díalcool). 6.4 Brosses Les brosses pour la désinfection chirurgicale des mains doivent être douces. Si elles sont réutilisées, elles doivent être stérilisées ou subir une désinfection thermique; elles sont distribuées en emballage unitaire ou emballées en vrac dans un distributeur. 6.5 Séchage des mains Après avoir été lavées, les mains doivent être séchées au moyen d'une serviette propre, individuelle, douce, à usage unique fournie par un distributeur. Les séchoirs à air chaud doivent être interdits dans les secteurs de soins. Après une désinfection chirurgicale, le séchage des mains s'effectue soit au moyen d'un linge stérile, soit par friction avec de l'alcool. 6.6 Gants 6.6.1 Gants non stériles Les gants non stériles sont destinés à protéger le personnel : ils préviennent la contamination des mains durant certains soins ou certaines manipulations (par exemple des soins à caractère septique, la manipulation d'excreta ou de vaisselle souillée, le tri du linge à la blanchisserie, ...). Ils sont en latex ou de préférence en matière synthétique; ils doivent être étanches. 6.6.2 Gants stériles Les gants stériles sont utilisés en cas de contact direct avec du matériel stérile ou des tissus stériles. Ces gants sont en latex ou en matière synthétique et doivent être bien adaptés aux mains. Les gants chirurgicaux stériles doivent être pourvus de manchettes suffisamment longues et serrées. 6.7 Crèmes pour les mains L'emploi de crèmes nutritives pour les mains est utile pour conserver une peau saine (hydratation, élasticité,...). Ces crèmes doivent être bactériologiquement propres. 6.8 Lésions cutanées Les lésions cutanées doivent être soignées et suffisamment protégées afin de prévenir toute contamination et contamination croisée. 6.9 Bijoux Il est évident qu'il est impossible d'atteindre le niveau souhaité d'hygiène des mains en présence d'une montre ou de bijoux au niveau des mains et poignets: ceux-ci empêchent un lavage et une désinfection correcte des mains. Un anneau lisse peut éventuellement être autorisé. 7. Lavage et desinfection des mains : aperçu Méthode Moment d'exécution Influence sur la flore bactérienne Moyens Durée du traitement Temps d'action Lavage des mains En routine Élimination de souillures; Élimination et réduction de la flore transitoire Eau courante + savon Minimum 10 secondes Court Désinfection hygiénique des mains Après contamina-tion Élimination et destruction de la flore transitoire; Influence variable sur la flore résidante Solution désinfec-tante à base d'alcool Minimum 15 secondes Court Désinfection chirurgicale des mains Avant acte chirurgical ou autre technique invasive Élimination et destruction de la flore transitoire; Réduction et inhibition de la flore résidante Eau courante + savon désinfectant à effet rémanent ou eau courante + savon + solution désinfec-tante à base díalcool Selon le type de produit - (générale-ment 2 x 2 minutes) Lors de líuti-lisation de produit à effet rémanent, effet prolongé durant 2 à 6 heures

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Quran Explorer - Interactive Audio Recitations & Translations

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site