Nécessité d'écarter

les tentations et les séditions

Après l'élection d'Abou Bakr

Abou Bakr Assidick (Abdallah Ibn Abi Quohafa) (573-634), Premier calife orthodoxe. Père de Aïcha, épouse du Prophète. Il combattit les apostats, et vainquit Moussaylama le Menteur. Il dirigea une armée sous le commandement d'Oussama pour conquérir la Syrie et une autre sous le commandement de Khaled Ibn Al Walid pour conquérir l'Iraq.

O Hommes! Fendez les flots de la zizanie avec les barques de sauvetage;

Ecartez - vous de la voie de la discorde et déposez les couronnes de la vanité.

A bien réussi, celui qui vole de ses propres ailes ou se résigne pour servir la paix.

La zizanie est une eau saumâtre et une bouchée qui étrangle celui qui la mange.

Celui qui s'adonne à la récolte prématurée est comme le cultivateur qui sème dans une terre étrangère.

Mise en garde contre la zizanie (désunion,discorde).

O Arabes! Les signes d'épreuves imminentes s'annoncent.

Méfiez - vous de l'ivresse des faveurs et prenez garde aux traits de la vengeance.

Soyez sagaces devant les nuages de poussière(Examinez profondément toute affaire louche) qui obstruent le regard, devant la zizanie tortueuse à son éclosion, lorsqu'elle quitte son embuscade, se dresse et lève la tête et que ses meules se mettent à broyer.

Elle débute discrète et se termine dans la plus visible horreur.

Elle a la violence de l'adolescence et ses marques sont celles du silex. Les tyrans se la transmettent de génération en génération, le premier servant de modèle au suivant et le dernier copiant le précédent.

Ils rivalisent dans un monde vil et se ruent sur une charogne et, en peu de temps, le successeur renie son prédécesseur, le chef son subordonné. La haine les sépare; et ils s'entre maudissent à leur rencontre.

Apparaît par la suite, au grand jour, la zizanie furieuse, balayant tout sur son chemin, basculant bien des consciences droites, égarant beaucoup d'hommes droits.

Elle déchaîne les passions, sème la confusion dans les idées; brisant tout ce qui s'y oppose broyant sa suite, les hommes s'y entre-déchirant tels des meutes de fauves; les liens du dogme se relâchent, la face des choses s'obscurcit, la sagesse diminue, cédant la place à la voix de la méchanceté, dispersant les bédouins par ses actions malfaisantes.

Elle les écrase de tout son poids, emportant beaucoup de gens dans sa poussière, provoquant les plus amers destins, suçant le sang de plus d'un innocent, décapitant les érudits de la religion. E1le fait rompre les contrats les plus patents; les sages l'évitent, les pervers infâmes l'ourdissent; elle foule aux pieds les liens de parenté, éloigne de l'Islam..

Celui qui en guérit reste malade. Quiconque veut s'en écarter demeure immobilisé. Il y a des morts dont le sang répandu à cause d'elle n'a pas été vengé.

Il y a des personnes apeurées qui cherchent refuge auprès d'un protecteur qu'ils veulent tromper en usant de serments et de fallacieuses protestations de foi.

Ne soyez point les suppôts de la zizanie, ni ceux de l'hérésie (contraire au dogme), tenez- vous fermement au support de l'unité de la communauté et des bases de l'allégeance.

Présentez - vous devant Dieu plutôt en opprimés qu'en oppresseurs. Fuyez les voies de Satan et les refuges de l'agression. Ne rassasiez pas votre faim par des mets illicites car vous ne vous dérobez jamais à la vigilance de celui qui prohibe la désobéissance et indique les voies de la soumission.

La tentation

A un requérant qui lui demandait de l'entretenir de la tentation et, de l'avis du Prophète sur la question, l'Imam répondit:

Lorsque Dieu révéla le verset: "Les hommes s'imaginent - ils qu'il leur suffirait de dire: "nous croyons!" pour qu'ils ne soient pas éprouvés?", je compris sitôt que 1a tentation ne régnera jamais, du vivant du Prophète, dans la communauté.

Alors je lui demandai: "O Envoyé de Dieu! Qu'est cette tentation dont Dieu t'informe?".

Il répondit: "O Ali, ma nation connaîtra la tentation après moi".

"O envoyé de Dieu ! Ne m'as - tu point dit, à la bataille d'Ohod où tant de musulmans tombèrent martyrs et où, à mon grand dépit, cette faveur ne me fut pas accordée: "Réjouis - toi car le martyre sera ton sort"? C'est exact, me répondit - il, mais quel serait le degré de ta patience?

Alors je dis: "O Envoyé de Dieu, cela ne relève pas de la patience mais plutôt de bonnes nouvelles et de gratitudes". Le Prophète dit:

"O Ali, les gens vont être éprouvés par leurs biens, feront montre de leur religion auprès de Dieu, espérant ainsi sa miséricorde et la protection de sa puissance, et rendront licites ce qui est interdit par des subterfuges trompeurs pour satisfaire leurs désirs.

Ils vont rendre licites 1e vin de raisin sec sous prétexte de la non fermentation, la corruption sous le titre de cadeau et l'usure sous 1e nom de commerce".

"Quelle va être leur situation? Sont-ils apostats ou ont-ils succombé à la tentation?", lui dis-je. "Ils, ont succombé à la tentation", me répondit-il.

Extrait d'un sermon où il met en garde les fidèles contre les séductions de ce monde

On ne peut quitter ce monde avec le salut qu'en y assurant son salut: nul ne peut emporter ce qui appartient à ce monde.

Il est un lieu d'épreuves.

Tout ce que les hommes ont puisé dans celui - ci leur sera pris et ils en rendront compte, par contre tout ce qu'ils auront pris pour l'autre monde, ils le retrouveront et en jouiront.

Pour les sages, ce monde est semblable à l'ombre. A peine paraît - elle étendue qu'elle se rétrécit, et grande qu'elle se rapetisse.

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Quran Explorer - Interactive Audio Recitations & Translations

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site