Unicité de Dieu chapitre 5

Hadith 1 chapitre 5

Ibn Ri'ab relate de l'Imam abu' Abdallah ( a.s .). cette parole :

"Quiconque adore Allah avec un degré moindre de cinquante pour cent de la Connaissance d'Allah a très certainement nié Son existence.

Celui qui adore les noms(d'Allah) sans leur signification a certainement aussi nié l'existence (d'Allah).

Celui qui adore(uniquement) les noms et leurs significations est certainement proche du polythéisme.

Celui qui adore la signification(des noms) avec la compréhension, qui elle, transmet seulement les attributs dont Allah s'est Lui-même approprié, ceux là ont alors fermement lié cela dans leurs coeurs et se sont prononcés par leurs langues dans l'intimité et en public.

Ceux-là, sont certainement les amis d' Amir al Mou'minine Ali(a.s).. Selon une autre version du Hadith, : " Ils sont assurément de vrais partisans. "

Hadith 2 chapitre 5

Hisham ibn Al-hakam relate qu'il avait interrogé l'Imam abu' Abdallah (a.s.) concernant les noms d'Allah, leurs racines ou les formes dérivées de ces noms.

"Quel est la souche du mot Allah ?" L'Imam a répondu, "Allah est tiré du mot Elah (le Seigneur) qui exige Ma'luh (quelqu'un dont la Souveraineté est devenue).

Notez que les noms sont quelque chose d'autre que ce à quoi ils s'appliquent.

ش Hisham, quiconque adore le nom sans le fait pour lequel le nom existe, celui-là a nié l'existence d'Allah et n'a rien adoré.

Celui qui adore le nom et la signification pour laquelle le nom existe, celui a adoré deux choses(autres).

Celui qui adore la signification en dehors du nom, celui-là est un monotheiste. ش Hisham, L'as-tu compris ?"

Hisham a alors dit, "Explique-moi en plus, s'il-te-plaît." L'Imam a alors dit, "Allah a 99 noms. Si les noms auraient été la raison même pour lesquels ils existent, chacun de ses noms auraient été un Seigneur. Mais, Allah est la seule signification pour laquelle ces noms existent et tous ces noms sont quelque chose d'autre que Lui.

ش Hisham, le pain est le nom dun 'aliment, l'eau est le nom d'une boisson, le tissu est le nom d'un vêtement et le feu est le nom pour une chose qui brûle. As-tu compris, ش Hisham, ceci est dans une forme de compréhension qui vous aiderait à défendre notre cause contre nos ennemis et ceux qui adorent un ou des autres qu'Allah ?"

J'ai dit, "Oui, j'ai une réelle compréhension." L'Imam a alors dit, "Puisse Allah t'accorder le succès dans cela et qu'Il te maintienne ferme (dans ta croyance).

Hisham a dit," Je jure par Allah que depuis lors personne n'a été capable de me défaire dans une argumentation sur la question de l'Unicité d'Allah et cela m'a fait atteindre cette position (de foi)que j'ai. "

 

Hadith 3 chapitre 5

Abd Al-rahman ibn abu Najran a relaté qu'il avait dit ou ecris ceci à l'Imam abu Ja'far 'Abdallah (a.s.), :

"Puisse Allah mettre mon âme à ton service. Adorons-nous(réelement) le Bienfaisant, le Charitable, Celui qui est Unique et Autosuffisant ?"

L'Imam a alors dit, "Quiconque adore les noms sans la signification pour laquelle ils existent est devenu un polytheiste, il a nié l'existence d'Allah et n'a rien adoré.

Vous devez adorer Allah qui est l'Unique, l'Autosuffisant, Allah est la signification pour ces noms, mais pas ces noms eux-mêmes. Les noms sont des attributs qu'Il s'est approprié."

 

Chapitre 6

"Chapitre concernant l'تtre et l'Espace (Al-Kawn WA al-Makan)"

 

Hadith 1 chapitre 6

Abu Hamzah a relaté la parole suivante :

Nafi' ibn Al-azraq ibn Qays Al-hanafi, Abu Rashid, le chef des Al-azariqah, une des grandes sectes Kharijites a demandé à l'Imam abu Ja'far(a.s).

"Dites-moi s'il vous plaît, quand Allah a-t-il apparu ?"

L'Imam a répondu, "Dites-moi seulement quand Allah n'a-t-il pas existé pour que je puisse vous dire quand il est apparu. La gloire lui appartient, Il est celui qui a toujours existé et existera éternellement.

Il est L'Unique, L'Autosuffisant, l'ةternel, l'Absolu, qui n'a eu pour Lui aucune compagne ou enfant."

Hadith 2 chapitre 6

Muhammad ibn Abu Nasr a relate la chose suivante :

Un homme de Wara ' Nahr Balkh (Transoxania) est venu chez abu Al-hassan Al-rida (a.s.) et lui a dit, :

"J'ai une question pour vous. Si votre réponse est la même que ce que je sais déjà, je vous accepterai comme mon Imam. "

L'Imam abul-Hassan (a.s.) a répondu," Demandez ce que vous souhaitez. "

L'homme a dit," Dites-moi quand votre Seigneur est-t-il apparu, comment cela s'est-il produit et de quoi cela a-t-il dépendu ? "

L'Imam Abul-Hassan (a.s)., a répondu, "Gloire à Allah, le Béni, le Tout-puissant, le concepteur de l'espace, qui Lui-même n'est soumis à aucun effets d'aucun espace.

Il est le concepteur du Comment et Lui-même n'est pas soumis au Comment. Il est Autosuffisant de par sa propre puissance."

L'homme a résisté puis a embrassé la tête de l'Imam (a.s.) et a ensuite dit, :

"Je témoigne qu'il n'y a aucune Divinité en dehors d'Allah et que Mohammed(sas) est le Messager d'Allah.

Je prend l'engagement que l'Imam Ali (a.s) est le successeur du Messager d'Allah, le Gardien, le protecteur de ce que le Messager d'Allah a apporté de la parole d'Allah et que vos aïeuls sont les détenteurs de l'autorité divine et que vous êtes un de leurs successeurs."

Hadith 3 chapitre 6

Abu Basir a relaté la chose suivante :

" Un homme est venu chez l'Imam abu Ja'far (a.s.) et lui a dit ceci :

"Dis-moi à propos de votre Seigneur. Quand est-t-il apparu ? "

L'Imam (a.s). Répondit :, "Peine sur vous ! On pose une telle question uniquement sur une chose qui n'a pas existé.

Mon Seigneur toute la Gloire lui appartient, il est est sera éternellement. Comment la question s'appliquerait-elle à Lui.

Il n'a pas d'apparition(de naissance)et personne ne la fait apparaitre.

Cela ne s'applique pas à Lui parce qu'Il n'est pas soumis aux effets de l'espace. Il n'était dans aucune chose ni sur aucune chose, Il n'a inventé aucun espace pour Son propre espace.

Il n'est pas devenu plus puissant après la création de toutes les choses, il n'est pas devenu plus faible quand il les a données aux êtres.

Il n'était pas solitaire avant qu'il ne crée toutes les choses. Il n'est semblable à aucune chose qui pourrait être appelée une chose. Il n'était pas sans Royaume avant la création et Il ne sera non plus sans après la disparition des choses.

Il vit éternellement sans vie et Il était le roi puissant bien avant la création des choses, Il était le roi puissant après la création de toutes les choses.

Cette question n'est pas applicable à Son existence. Il n'y a aucune limite pour Lui et Il ne peut ètre définissable par l'analogie(comparaison).

Il ne devient pas vieux grâce à la vie éternelle. Il ne peut ètre inquieté par aucune chose, par contre, toutes les choses ont la crainte de Le décevoir.

Il a vécu sans renouvellement de vie. Il n'est pas un descriptible car le décrire lui mettrait une limite et un espace de dépendance.

La place qu'il occupe lui concède qu'Il ne peut ètre considéré comme le voisin de quelque chose.

Il est le Roi éternel. Il a la puissance et le royaume. Il a créé tout ce qu'Il a voulu et quand Il l'a décidé selon Sa volonté.

Il ne peut pas être limité. Il ne peut pas être divisé ou détruit. Il était avant que tout ne soit mais Il n'est pas comme la notion d'existance pourrait le définir. Il sera le dernier, mais pas comme si la notion de dernier s'appliquerait à Lui.

Toutes les choses seront détruites sauf Lui. La création lui appartient et Son ordre est la commande. Il est le Seigneur des mondes.

ش l'enquêteur(l'homme qui pose la question), les imaginations ne peuvent pas englober mon Seigneur et Il ne fait pas face aux confusions.

Rien n'est capable de lui échapper et rien ne peut lui arrive. Il ne peut être tenu responsable de rien et Il ne regrettera rien. Ni la somnolence ni le sommeil ne le touchent.

ہ Lui appartient tout ce qui est dans le ciel et tout ce qui est sur la terre et tout ce qui est entre eux et sous le sol.

 

Hadith 4 chapitre 6

Un groupe de nos gens ont relaté d'Ahmad ibn Muhammad ibn Khalidde son père dans un marfu ' qui disait ceci:

"Les Juifs sont venus voir leur chef Ra'soul-Jalout et lui ont dit,:

" Cet homme, (signifiant ainsi l'Imam Ali (a.s)., est un savant. Venez avec nous pour lui poser des questions."

Ils tous sont venus chez l'Imam Ali (a.s.) mais l'Imam était dans le palais du Gouvernement.

Ils ont alors attendu que l'Imam (as) soit sorti.

Ra'soul-Jalout, a dit," Nous sommes venus à vous avec une question. "

L'Imam a dit," ش le Juif , demandez ce que vous voulez. "

Il a dit,"Je voudrais vous demander quand votre Seigneur est-il apparu ? "

L'Imam (a.s.) a répondu," Il a toujours existé, sans naissance et sans être un soumis à une question de comment.

Il est éternel sans quantité et critères. Il était là Auparavant. Il est avant chaque auparavant sans être avant et sans commencement ni fin.

La fin(néant) tombera devant Lui et Lui-même est la fin de toutes les fins."

Ra'soul-Jalout a alors dit à ses gens," Allez, venez quittons cet endroit. Cet homme sait plus que ce qui dit qu'il sait. "

 

Hadith 5 Chapitre 6

AbuAl-hassan Al-mouwsali a relaté que l'Imam abu 'Abdallah(a.s.), a dit :

"Un des rabbins Juifs (hibr) est venu chez l'Imam Ali (a.s.) et a demandé,

" ش Amir Al-mou'minine, quand votre Seigneur est-il apparu ? "

L'Imam Ali (a.s.) a répondu, "Privé de vous soit votre mère ! Il aurait fallut qu'Allah ne soit pas pour qu'il puisse être dit quand Il fut apparu.

Mon Seigneur a existé avant chacun et avant l'existence de la création.

Il est après chaque après, sans être après. Il n'y a aucune destination de finalité ou de fin pour Lui.

Toutes les fins tombent devant Lui. Il est la destination finale de tous les buts."

Plus loin le rabbin a demandé, "ش Amir Al-mou'minine, est-ce que vous êtes un prophète ?"

L'Imam Ali (a.s.) a répondu, "Prenez-garde à ce que vous dites. Je suis que le disciple de Mohammed(sas), le Messager d'Allah."

Il a aussi été relaté que quelqu'un a demandé à l'Imam Ali (a.s.) ceci :

"Où était le Seigneur avant la création du ciel et de la terre ?"

L'imam Ali (a.s) a répondu, "Le mot où, est une question concernant l'espace hors, Allah était là avant qu'Il n'y ai l'espace."

 

Hadith 6 Chapitre 6

Muhammad ibn Souma'ah relate d'abu ' Abdallah (a.s.), ceci :

Ra'soul-Jalout a dit aux Juifs, :" les Musulmans considèrent Ali comme le plus éloquent dans les débats et le plus Savant.

Allons auprès de lui. Je lui demanderai certaines questions et le pousserai peut-être aux erreurs. "

Il est allé chez l'Imam (a.s.) et a dit, "ش Amir al Mou'minine, j'ai une question sur une question." L'Imam (a.s.) a dit, "Demandez ce que vous voulez"

Il a alors demandé, "ش Amir al Mou'minine, quand notre Seigneur est-il apparu ?"

L'imam Ali a répondu, "ش Juif, la question "Quand" s'applique à celui qui n'a pas existé et est ensuite né.

Hors, Allah a existé sans naître et sans être dans n'importe quel devenir. Certainement, ش Juif, certainement, ش Juif, comment pourrait-il y avoir eu quelqu'un auparavant car c'est Lui l'auparavant.

Il n'a pas de destination. Il n'a pas de destination de fin et aucune terminaison ne se défini à Lui.

Toutes les destinations tombent devant Lui et Il est le but de toutes les destinations."

Le Juif a alors dit, "je témoigne que votre religion est la vraie religion et que n'importe quelle autre chose contre cela est fausse." 

Hadith 7 Chapitre 6

Ali ibn Muhammad a relaté dans un marfu ' de Zourarah :

Zourarah a dit : " J' ai demandé à l'Imam abu Ja'far (a.s.) ceci :

"Allah existait-il lorsqu' il n'y avait rien ?" L'Imam a répondu :

"Certainement, Allah existait quand il n'y avait rien."

Puis j'ai demandé, "Où Allah a-t-il existé ?"

L'Imam s'est penché et s'est alors assis et dit :

"ش Zourarah ,tu parles de choses impossibles. Tu demandes de l'espace où il n'y a aucun espace."

 

Hadith 8 Chapitre 6

Abu al Hassan Al-mouwsali a relaté la chose suivante d'abu ' Abdallah (a.s.) :

"Un rabbin est venu chez l'Imam Ali (a.s.) et lui a demandé, ' ش Amir al Mou'minine, quand votre Seigneur est-il apparu ? "

L'Imam Ali (a.s.) a répondu, "Soyez prudent."

"La question "Quand" s'applique à celui qui n'a pas existé (et est ensuite né).

"Quand" ne s'applique pas à Celui qui est éternel. Il était avant tout ce qui était auparavant sans personne auparavant et il sera après ce qui sera après sans un autre après.

Il n'est pas la fin d'une quelconque fin pour que Sa fin finisse ."

Il a alors demandé, "Est-ce que vous êtes un prophète ?"

L'imam Ali (a.s.) a répondu, "Privé de vous soit votre mère! Je suis un disciple parmi les disciples du Messager d'Allah (sas)."

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Quran Explorer - Interactive Audio Recitations & Translations

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site