L'hygiène.

L'hygiène de vie est un ensemble de mesures destinées à préserver la santé. Elle concerne essentiellement les choix de style de vie.

L'objet d'une bonne hygiène de vie est de préserver une santé optimale et, de fait, de prévenir un certain nombre de maladies.

Pour autant, les règles d'hygiène de vie ne doivent pas être perçues comme des contraintes, car les frustrations engendrées annuleraient leurs effets positifs. Au contraire, ces habitudes sont adoptées si elles ont un impact positif sur son propre bien-être.

  • Hygiène environnementale - vivre dans un environnement propre. Pour cela il faut aérer, nettoyer, ranger et organiser son logement;

Une bonne hygiène de vie se vit sur les plans du corps, de l'âme et de l'esprit:

  • Hygiène du corps;
    1. l'oxygénation est le premier besoin vital - le fait de fumer constitue une entrave à la bonne oxygénation corporelle; la tabagie constitue donc une habitude néfaste, bien que d'aucuns y trouvent plaisir
    2. l'hydratation est le second besoin vital - il convient hydrater suffisamment son corps en buvant régulièrement de l'eau. L'eau est en effet le véhicule qui permet l'élimination des déchets et toxines du corps. C'est la seule boisson indispensable. A cet égard on distinguera : l'eau de source, l'eau minérale - On peut aussi boire des infusions, des jus de fruits ou des jus de légumes. Mais par contre le thé et le café sont diurétiques - modérer sa consommation d'alcool: 3 verres par jour maximum;
    3. la nutrition est le troisième besoin vital - elle concerne l'alimentation qui englobe : l'absorption d'aliments, leur digestion, l'assimilation des nutriments (issus de la digestion), l'élimination des résidus (de la digestion) et déchets (métaboliques) - avoir une alimentation équilibrée et variée : des fruits et légumes, des céréales, des légumineuses, des noix et des huiles végétales pour les régimes de type végétarien ; mais en plus de la viande blanche et du poisson pour les régimes de type carné;
    4. l'activité physique (favorise le drainage lymphatique propice à l'élimination des toxines)
      • équivalent d'une demi-heure de marche par jour;
      • horaires réguliers pour les repas et le coucher;
      • respect des cycles de veille et de sommeil;
  • Hygiène de l'âme

Etre bien dans sa tête et dans son corps. Avoir confiance en soi. S'aimer soi-même, avoir des objectifs dans la vie. Croire à quelque chose, c'est l'obtenir déjà en partie.

  • Hygiène de l'esprit - ** avoir un bon moral: Le stress et la dépression sont mauvais pour la santé. Au contraire, les personnes qui ont des pensées positives sont touchées moins gravement par la maladie.

    Plusieurs éléments de la vie devraient être pris en compte lorsqu’on parle d’hygiène de vie. Une vie saine se définit comme un mode de vie exempt de toute toxicité, de tout produit nocif qui entraînerait une altération rapide des tissus de l’organisme. Mais elle signifie également un équilibre dans les réactions chimiques intérieures de l’organisme, traduisant un état de parfaite santé. D’ailleurs cette santé se reflète en dehors au niveau du grain de peau, des ongles, des cheveux, des yeux, de la démarche. On évalue souvent l’état de santé d’une personne par ses capacités physiques et mentales. Parfois, des personnes âgées dénotent encore les facultés physiques que des personnes plus jeunes qu’elles sont loin d’avoir. Une bonne hygiène de vie garantirait donc une meilleure vieillesse mais également le privilège de vivre plus longtemps et dans de meilleures conditions. L’évaluation de l’espérance de vie est un témoin du mode de vie global d’une population donnée. L’espérance de vie aurait augmenté lorsque le niveau de vie d’une population s’est amélioré, lui donnant accès à des soins convenables, le temps de pratiquer régulièrement des activités physiques et l’occasion de prendre des vacances. L’inverse se produit lorsqu’une population donnée est exposée en permanence au stress, à la pollution, à la malnutrition et bien d’autres facteurs de risque.

    Bien oxygéner son organisme

    L’oxygène est un gaz capital pour notre santé. Une vie saine rime d’abord avec une vie suffisamment oxygénée. Il est donc essentiel d’éviter au mieux toute source de pollution de l’air. Les gaz d’échappement, les pièces enfumées, les pièces mal aérées, sont les exemples de situations qu’il faut à tout prix esquiver. Préférez respirer l’air de l’aube encore exempt des traces de carbone, l’air marin et l’atmosphère rural dès que vous en avez l’occasion. Portez un masque dans les zones qui accusent d’un taux de pollution élevée. Autrement, pensez à augmenter la production d’oxygène en vous mettant à planter si vous avez la main verte. L’activité physique apporte de l’oxygène à la totalité du corps. Un sport pratiqué une ou deux fois par semaine renouvelle les potentialités respiratoires mais aussi les capacités du corps à brûler les graisses en trop. Evitez le tabac car il est à l’origine de la plupart des cancers bronchiques, que ce soit chez les fumeurs actifs ou passifs.

    Quelques règles en matière de nutrition

    L’alimentation est un facteur qui agit directement sur le corps. Pour avoir une bonne hygiène de vie, il est important de manger équilibré. Les principes en matière de nutrition nous ont appris à varier notre alimentation autant que possible et à considérer la qualité de ce que nous mangeons plus que la quantité. Certaines habitudes alimentaires peuvent nuire à notre santé. C’est ce qu’il en est des repas pris à la va vite, des boissons alcoolisées et des plats gras. Le petit déjeuner étant un plat qui assure 25 % de nos besoins quotidiens en énergie, il ne doit en aucun cas être sauté et doit comporter les trois nutriments que sont les glucides, les lipides et les protides. Il est préférable qu’il soit riche en produits laitiers car le calcium est fixé en majeure partie pendant la première moitié de la journée. Un repas familial préparé avec des produits sains, comportant fruits et légumes, laitages et céréales, et aussi de la viande, garantit un équilibre métabolique à tous les membres de la famille. N’oubliez pas le litre et demi d’eau par jour, à répartir entre les repas.

    L’hygiène corporelle

    La notion de l’hygiène corporelle est importante dans la mesure où la peau véhicule des impuretés. Le contact avec autrui peut apporter la contamination tandis qu’une blessure est une porte d’entrée pour les germes. Un bain ou une douche quotidienne et des vêtements propres renouvelés au moins chaque jour sont le minimum pour maintenir la propreté. L’hygiène de vie passe aussi par une hygiène sexuelle. Cela implique des relations sexuelles protégées pour éviter le risque de contracter une maladie sexuellement transmissible.

    L’importance du sommeil

    Le sommeil est un facteur capital pour la santé. On ne peut pas parler d’hygiène de vie sans mentionner un sommeil suffisant et de bonne qualité. En effet, le sommeil est utile pour le développement des fonctions immunitaires et la croissance, et plusieurs maladies se traduisent par une insomnie rebelle. Mal dormir est devenu un signal d’alarme connu par la plupart d’entre nous. Parfois, nous avons même recours aux produits pharmaceutiques pour rétablir ce déséquilibre qui gêne notre vie. Il est pourtant simple de dompter son sommeil. Dès que les premiers signes d’appel apparaissent, c’est-à-dire le bâillement, le clignotement des paupières ou la fatigue des yeux, mettez vous au lit. Repérez cette heure et couchez-vous le lendemain ainsi que le surlendemain à cette même heure.

 

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Quran Explorer - Interactive Audio Recitations & Translations

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×